Jefco, Fabricant français
de peintures professionnelles
Ce champ est invalide
  • Facebook
  • Linkedin
  • Viadeo
  • Youtube

04 96 12 50 00

RENCONTRE AVEC THIERRY MOUGEOT, RÉFÉRENT TECHNIQUE

Référent technique régional, zone sud, chez Jefco, nous avons voulu en connaître un petit peu plus sur Thierry Mougeot et sur son parcours à travers quelques questions.

RENCONTRE AVEC THIERRY MOUGEOT, RÉFÉRENT TECHNIQUE

Bonjour Thierry, peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?

Mais avec plaisir !

J’ai tout d’abord obtenu mon brevet de compagnon de France en 1985.

Ensuite j’ai décroché mon premier emploi chez Peugeot en tant que pistoleur/retoucheur. Cette expérience a duré trois ans et m’a permis de mettre un pied dans le milieu professionnel.

Puis, il y a eu le service militaire pendant 24 mois dans le secteur du génie et l’envie de quitter un peu la France.

Je me suis donc installé en Suisse et j’y suis resté 17 ans je travaillais dans la rénovation en tant que peintre décorateur et parallèlement j’ai passé un brevet de maitrise en peinture et bâtiment.

En 2002 une entreprise spécialisée dans l’industrie m’a contacté pour me proposer un emploi de coordinateur de travaux, j’ai accepté, je manageais une équipe de 10 personnes. Une expérience très enrichissante d’un point de vue humain.

2012, retour en France poste de technicien chez Tollens pendant 6 ans et par la suite une envie de me mettre à mon compte.

En 2017, j’ai rejoint JEFCO, une entreprise familiale qui correspond beaucoup plus à mes envies.

Quelles sont tes valeurs ajoutées pour exercer le rôle de référent technique ?

Je pense que mes valeurs ajoutées sont mes expériences conséquentes dans l’applicabilité et le normatif.

J’ai beaucoup travaillé avec les normes et la préconisation et grâce à ma formation je pense être bon dans la transmission.

Quels sont selon toi les qualités pour être un bon référent ?

Avoir de l’expérience et savoir transmettre !

Il est important d’essayer de faire comprendre l’autre, qu’il apprenne et soit pédagogue.

Qu’est-ce que tu penses de l’ITE ?

Je pense que c’est un marché trop bataillé.

Malgré tout , je pense que l’avenir est dans le PMP ( béton cellulaire  allégé ) notamment rénovation.

L’avenir pour toi c’est ?

Le recyclage, les bio sourcés en traitement de l’eau, les anciennes peintures.

Le niveau des cap et des diplômes doit etre revus.

 

 



Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales